Rénovations

Rénovations

Rue des Parcs 129, 2000 Neuchâtel

HISTORIQUE / PROGRAMME

Situé en ville de Neuchâtel, le bâtiment de la rue des Parcs offre six niveaux de  logements au-dessus d’un rez-de-chaussée destiné aux activités commerciales et tertiaires. L’immeuble de rapport construit dans les années soixante était fortement dégradé et peu performant sur le plan énergétique.  Le Maître d’ouvrage FIR NE SA représenté par la GEP SA  a lancé le programme d’assainissement de l’enveloppe énergétique en prévoyant conjointement d’adapter  les communs aux normes actuelles. La réalisation du  projet a été confiée à l’Entreprise Totale SD Société  de Construction Neuchâtel SA. Le programme de l’intervention s’oriente pour l’essentiel vers la recherche de gains énergétiques et l’amélioration du confort d’usage  et de la sécurité pour les locataires. Il est ainsi en adéquation avec la tendance actuelle du développement durable.  

PROJET

Le projet proposé par l’architecte Ludovic  Stoppa vise à une économie d’énergie par une meilleure isolation du bâtiment accompagnée d’une redéfinition des façades. Le socle sur lequel repose le corps du bâtiment devient une base unifiée exprimée notamment par l’attribution d’une couleur brun foncé au nouveau crépi et à tous les encadrements de vitrages du rez-de-chaussée donnant sur la rue. Un bandeau cuivré souligne en outre la séparation entre le rez et les niveaux supérieurs. Le traitement des  horizontalités est privilégié en façade par le choix d’un  revêtement de teinte beige chaude alors que les espaces de liaison entre les ouvertures sont exprimés en blanc,  à l’instar des parapets des balcons-loggias formant des bandeaux horizontaux en façade Sud. Le projet avait également pour but d’adapter les espaces communs aux  prescriptions de protection incendie de l’AEAI.

Afin de gagner en efficience énergétique, les  installations des communs sont alimentées en  électricité par des panneaux photovoltaïques ajoutés sur la toiture.

RÉALISATION

L’assainissement de l’enveloppe énergétique s’est réalisé à travers  plusieurs actions. L’ajout d’une isolation périphérique de 20 centimètres crépie a été complété par le remplacement des fenêtres et des stores et la végétalisation de la toiture. Munies de verre isolant triple, les nouvelles fenêtres assurent ainsi de très bonnes performances énergétiques et phoniques. Pour la mise en conformité des espaces communs, des travaux de réfection de la cage d’escalier et des communs étaient nécessaires. Leur adaptation aux normes actuelles et l’installation d’un éclairage avec détecteur de mouvement a permis d’acquérir simultanément sécurité, confort et image contemporaine. Enfin, les abords extérieurs du bâtiment ont été réaménagés.

POINTS FORTS

Si la réalisation des travaux en site habité a consisté en l’un des défis majeurs,  le respect des délais et des coûts était non moins important. Le planning de réalisation prévu de mai à décembre 2019 a été tenu et les travaux réalisés à la satisfaction du Maître d’ouvrage contribuent à l’amélioration du bilan énergétique du bâtiment.



Autres reportages qui pourraient vous intéresser


Etablissements scolaires | Tavel-sur-Clarens

Collège Rambert

Collège Rambert