Rénovations

Rénovations

Grand Mont-Riond, 1006 Lausanne

HISTORIQUE / SITUATION

Situé à mi-distance entre la gare de Lausanne et Ouchy, l’ensemble majestueux formé par les numéros 9, 13, 15 de l’Avenue Edouard Dapples s’ancre dans l’Histoire. En 1925, l’architecte Eugène d’Okoloski fait construire un immeuble formant un U en bordure nord du parc attenant à l’ancienne villa de maître Le Grand-Montriond. Aujourd’hui disparue, cette résidence avait accueilli de nombreux hôtes de prestige comme Mozart et Voltaire. Le bâtiment de l’Avenue Dapples figure en note 3 au recensement architectural du canton de Vaud et bénéficie d’une mesure de protection générale. Le Maître d’Ouvrage a lancé un projet de rénovation et d’aménagement des combles, offrant ainsi une nouvelle jeunesse aux 48 appartements existants et proposant à la location sept nouveaux logements avec vue sur le lac. Les travaux ont été réalisés en Entreprise Totale par SD Société Générale de Construction. La parcelle borde la ligne du métro M2 à l’Est et une rangée d’immeubles à l’Ouest et accueille, aujourd’hui encore, un grand parc aménagé côté Sud.

PROGRAMME / PROJET

Le bâtiment au langage architectural d’inspiration classique est composé de cinq niveaux plus un attique et de combles non aménagés qui servaient de greniers avant la transformation. Une station-service, aujourd’hui désaffectée, a été exploitée sur place et dans la cour intérieure, un garage souterrain est loué à une société de taxis. Le Maître d’Ouvrage vise à un développement de qualité du site qui complète l’ensemble du Petit Mont-Riond érigé sur la parcelle adjacente au Sud. Le cahier des charges comprend la rénovation de l’immeuble existant et de ses extérieurs, la transformation des combles en 7 appartements atypiques. La réalisation doit proposer un standard élevé pour un habitat de grande qualité, durable. Les appartements existants ont bénéficié d’une rénovation complète des cuisines et des salles de bain alors que les séjours et les chambres ont été adaptés aux standards actuels par le remplacement des revêtements ou le ponçage et l’imprégnation des parquets. Pour la création des nouveaux logements, des ouvertures ont été ménagées dans la toiture afin d’assurer un apport de lumière naturelle par des fenêtres, lucarnes ou balcons-baignoires.

RÉALISATION

Le chantier s’est déroulé de 2018 à 2020, en site occupé. Les travaux ont été entrepris par étapes en organisant des rocades de logements. Les façades ont été nettoyées et repeintes, l’isolation de la toiture a été refaite à neuf et toutes les fenêtres et les stores ont été remplacés. Un désamiantage complet du bâtiment a en outre été effectué. Les installations techniques ont été rénovées en maintenant le système de distribution du chauffage. L’extérieur est soigné, les arbres, haies et plantations existantes ont été complétées par de nouvelles platebandes et un chemin de liaison avec le Petit Mont-Riond. L’ensemble se distingue par l’exigence de qualité qui a accompagné le projet et par des logements qui révèlent leur belle histoire en offrant tout le confort contemporain. Tout au long du processus, la collaboration entre les différents intervenants fut excellente.



Autres reportages qui pourraient vous intéresser


Etablissements scolaires | Tavel-sur-Clarens

Collège Rambert

Collège Rambert