Rénovations

Rénovations

Chemin des Usses 9, 1246 Corsier

HISTORIQUE / SITUATION

Le projet jouit d’une situation exceptionnelle, dans la commune de Corsier sur la rive gauche du Lac Léman dans le canton de Genève, avec une vue qui se partage entre le lac, le Jura, les Voirons et les Alpes. C’est sur une parcelle de 1 636 mètres carrés, située non loin du bord du lac, dans un quartier calme et verdoyant, qu’une villa individuelle existante de 1957 a été rénovée et agrandie afin de répondre au besoin de la famille qui y habitait. Le projet a comporté deux phases. D’une part la rénovation de la partie existante avec le réaménagement des espaces en fusionnant certaines pièces. Et d’autre part, la création d’une extension qui reçoit désormais les espaces communs, à savoir le séjour, salle TV et bar au rez-de-chaussée et le premier étage consacré à l’espace privé de la chambre parentale. Un nouvel espace bureau a été ajouté au sous-sol. À l’extérieur un abri jardin a été édifié.

PROJET

La nouvelle aile s’inscrit dans une géométrie simple, marquée par la présence de lignes épurées tout en horizontalité. Une nouvelle entrée tout hauteur marque la séparation entre la maison existante et la nouvelle extension. Le plan se développe en privilégiant l’orientation des façades principales Est-Ouest, toutes les deux marquées par deux bandeaux en pierre foncée. Côté Ouest, la façade est soulignée uniquement par deux fentes vitrées s’étirant de dalle à dalle permettant ainsi de préserver l’aspect privatif des espaces intérieurs par rapport au passage de l’entrée sur la parcelle. Côté Est, la façade s’ouvre avec de larges fenêtres, toujours en verticalité, absorbant ainsi le calme et la vue du jardin. Pour parvenir à ce résultat, les travaux ont été planifiés en plusieurs étapes. Dans un premier temps, l’extension a été construite comme une boîte qui est venue s’adosser à la maison existante.

Lors de la deuxième étape, les propriétaires ont libéré totalement la maison afin de pouvoir débuter les travaux. En effet, une partie de la toiture existante a été démolie pour relier les deux volumes et les trois niveaux en un patio d’entrée. Le mur mitoyen a également été démoli afin de permettre les différentes liaisons en dalles et murs. Les planchers ont été reconstitués afin de permettre le raccord entre les deux parties. Cette deuxième phase a aussi été l’occasion de rénover la maison existante avec notamment l’agrandissement de la cuisine. La dernière étape s’est portée sur les finitions de la chambre parentale et enfin la création du nouveau salon et espace TV. Ce nouveau séjour représente le cœur de la villa avec une cheminée à gaz à foyer ouvert. Son socle est en tôle d’acier patiné et la hotte intègre la télévision au milieu d’un habillage en eucalyptus fumé. Les connectiques sont déportées dans une armoire revêtue d’un plaquage couleur bronze. L’extension de la villa a été réalisée en béton armé traditionnel, tandis que la partie existante est en maçonnerie des années 50. L’enveloppe de l’extension a été traitée en crépi sur isolation et la toiture plate est également isolée. Les menuiseries extérieures sont, quant à elles, en aluminium. La maison existante a, par contre, été repeinte et les tuiles du toit à deux pans ont été remplacées. À l’intérieur, on retrouve du carrelage au sol dans la cuisine, le hall d’entrée, l’ancien salon et les salles d’eau.

Le nouveau salon est en parquet, tandis que de la moquette a été privilégiée dans les chambres. Les faux-plafonds accueillent les spots d’éclairage et un système HiFi intégré. Toute l’extension répond aux critères du label Minergie. Des panneaux solaires sont installés en toiture pour la production d’eau chaude sanitaire. Le chauffage se fait par le sol pour l’extension et par des radiateurs dans la partie existante. L’ensemble de l’électricité a été repris et mis aux normes actuelles.

À l’extérieur, la terrasse existante a été rénovée avec du carrelage et raccordée avec la nouvelle  terrasse afin d’obtenir un aspect visuel homogène. L’entourage de la piscine a également été rénové. Le portail a été remplacé avec une finition identique à celle de la porte d’entrée. Dans le jardin,  un cabanon en bois à toiture plate a été construit.



Autres reportages qui pourraient vous intéresser