Logements

Logements

Quartier Oassis, 1023 Crissier

HISTORIQUE / SITUATION

Le Maître d’ouvrage Patrimonium, l’Entreprise Totale Losinger Marazzi ainsi que les architectes Bauart et KCAP ont mis leurs compétences en commun pour développer un projet urbanistique d’envergure aux portes de Lausanne, le quartier OASSIS. Situé sur un terrain de 35 700 m2 aux Lentillières Nord à Crissier,  le nouvel ensemble urbain métamorphose une zone à caractère industriel et commercial en un secteur mixte offrant logements, activités et commerces dans un environnement vert. Ce sont ainsi 620 appartements, 5 100 m2 de commerces et 7 600 m2 de bureaux qui ont pris place à un emplacement stratégique à la croisée des principales voies de communication du canton de Vaud. Avec un accès direct aux autoroutes A1 et A9 et aux transports  publics, une connexion au centre de Lausanne en dix  minutes et une localisation proche des écoles et des commerces, le développement d’un quartier mixte sur ce site avait tout son sens. Grâce à un projet de qualité, un ensemble innovant, attractif et durable a vu le jour. En 2012, un mandat d’études parallèles est proposé à six bureaux d’architecture, permettant d’évaluer le potentiel des lieux.  Le projet « Côté Jardins » du bureau Bauart Architectes et Urbanistes remporte le 1er prix. Il propose cinq entités urbaines, soit trois îlots ouverts délimités par des immeubles, un pôle tertiaire et une zone verte publique.  Le projet peut prendre forme dès 2015, une fois le Plan de quartier des Lentillières Nord entré en vigueur. Le bâtiment administratif est inauguré le premier, en mars 2019, et la livraison des immeubles suivants s’est échelonnée sur 2019 et 2020.

PROGRAMME

Le programme comprend quatre unités d’aménagement et une maison de quartier pour la commune. Les logements, disponibles du studio au 4,5 pièces, sont répartis dans six immeubles formant trois îlots dont le cœur est un espace vert. Les bureaux prennent place dans la quatrième entité qui est érigée comme pôle tertiaire sur un terrain séparé du reste de l’ensemble par une route, à l’extrémité sud de la zone constructible. Un grand jardin public placé au centre du quartier devient un espace de rencontre et de détente pour tous ;  il accueille le pavillon de la commune destiné à y installer une bibliothèque, un centre de loisirs et une salle polyvalente. Les enseignes commerciales sont prévues au rez-de-chaussée des unités d’habitation, côté route, où elles jouissent d’une excellente visibilité  ; des  services et une crèche sont aussi accessibles de plain-pied. Les appartements, en location à l’exception de 56 lots en PPE, sont répartis dans les étages, mais quelques-uns sont également disponibles au rez-de-chaussée dans deux  bâtiments situés au milieu du complexe.

Afin de favoriser une mixité générationnelle dans le quartier, une résidence senior occupe l’immeuble situé au nord-ouest de la parcelle. Une centaine de logements adaptés pour les personnes âgées ou ayant une mobilité réduite et des espaces communautaires y sont proposés. Un parking souterrain commun occupe le sous-sol. Sa construction a nécessité la mise en place de mesures spéciales pour maintenir la circulation sur la route située juste au-dessus malgré le chantier. La mobilité douce est privilégiée en surface avec la création d’une station vélo collective.

PROJET

Par son caractère multiforme et diversifié, le projet souligne la mixité des fonctions présentes sur le site. Il crée sa propre identité et s’inscrit avec cohérence dans une zone importante délimitée par plusieurs axes de circulation. Les immeubles construits en front de rue se distinguent par une plus grande hauteur et forment des écrans protecteurs. Ils constituent, en interdépendance avec un  second bâtiment situé à l’intérieur, trois îlots qui établissent une transition entre monde  extérieur et intérieur en générant une nouvelle centralité.

Chaque entité se distingue par le concept  architectural choisi pour les balcons ou loggias, les finitions de façade et les textures du béton, mais aussi par la thématique adoptée pour l’aménagement de l’espace central, arbres et bancs avec jardin nutritionnel, jeux d’eau ou  fitness urbain. Des venelles relient les éléments, agrémentées par les compositions  paysagères et les aires de jeu. Les architectes du bureau Bauart ont conçu l’ensemble à  l’exception du troisième îlot (Nos 11-13) qui a été confié aux architectes zurichois de KCAP. Dans un environnement convivial et propice à la mixité sociale et générationnelle, le quartier propose ainsi un concept novateur d’habitat  et de travail.

RÉALISATION

Le chantier commence en avril 2017, après démolition de la halle logistique Coop désaffectée qui se trouvait sur place. Une dépollution du sol a été nécessaire, de même que des travaux spéciaux tels que la construction d’une enceinte de fouilles en palplanches étayées et ancrées et de pieux de fondation. Sans accès depuis les routes cantonales, la logistique était exigeante et le chantier conséquent et étendu, six grues opérant simultanément sur le terrain. Le recours à la technologie BIM tant pour la conception que pour la réalisation du projet a assuré une mise en œuvre de qualité, la maîtrise des interdépendances techniques et fonctionnelles entre les bâtiments ainsi qu’un bon déroulement des travaux.

Tous les immeubles ont une structure porteuse en béton, et leurs façades sont faites de panneaux préfabriqués en béton côté route et de revêtements métalliques côté cour, à  l’exception du bâtiment administratif qui bénéficie d’une façade double peau en verre. Un  langage architectural similaire mais décliné  différemment selon les façades crée un jeu d’alternances et de décalages de pans, qu’ils soient en verre, en béton ou en métal. Toutes les ouvertures sont munies de triples vitrages. Les cinquièmes façades accueillent soit des panneaux photovoltaïques (quatre bâtiments), soit une surface végétalisée ou un jardin potager. Ainsi labellisé Minergie, le quartier est  raccordé au réseau de chauffage à distance de Crissier avec un système de microgrid appliqué à tout l’ensemble.

Les aménagements extérieurs invitent à la  promenade, aux rencontres ou à la détente, à l’instar des terrasses de restaurants. Source  de vie, le quartier OASSIS propose une architecture innovante qui met la qualité de vie et  le confort des usagers et des habitants au cœur du projet.

 


Télécharger le PDF
Code de référence: 31/3019
Consulter le pdfCommander la version print

Partenariats