Les Boutons d'Or

Logements

Logements

Les Boutons d'Or, La Sarraz

SITUATION / CONCEPT

Ensemble de logements protégés et crèche-garderie. La Sarraz présente l’avantage d’être située dans la campagne vaudoise au milieu des champs de blé et de colza, tout en étant proche des grands axes autoroutiers vers Vallorbe, Yverdon ou Lausanne.

“Les Boutons d’Or”, en hommage aux champs de colza alentours, est intégré dans le plan de quartier Les Guébettes, légalisé en 2004. Afin de répondre à l’isolement social de certaines personnes, la commune tenait à offrir la possibilité à une coopérative d’habitation de créer des logements protégés pour les personnes âgées ou à mobilité réduite. La proximité du train et de l’arrêt de bus en font un emplacement idéal pour ce genre de projet. La Coopérative Primavesta a obtenu le droit de superficie du terrain pour une durée de 70 ans.

L’objet bâti s’insère dans le prolongement du quartier Les Guébettes, dont une première étape a été réalisée en 2010. Les habitations de ce quartier ont pour caractéristique de présenter une toiture à deux pans décalés. Ce type de toiture a donc été repris sur une partie du bâtiment “Les Boutons d’Or” pour rester dans une continuité visuelle. La seconde partie du bâtiment possède une toiture plate afin de casser la volumétrie et d’accentuer les deux corps distincts. D’architecture contemporaine, l’immeuble est labellisé Minergie® et propose une douzaine d’appartements de 2 pièces et quatre logements de 3 pièces. Les locataires bénéficient des services d’une référente sociale qui a pour objectif d’identifier les besoins et les demandes des locataires, de concevoir, d’organiser et de réaliser des activités collectives. Une crèche-garderie d’environ 240 m2 pour les différentes tranches d’âges occupe une partie du rez-de-chaussée inférieur.

PROJET

Fonctionnalité et adaptabilité des appartements. Du fait de la légère déclivité du terrain, le logement du rez-de-chaussée inférieur s’ouvre sur une terrasse orientée nord-est. À côté des espaces communs, un local buanderie a été installé au rez supérieur et au 2ème étage.

Les logements bénéficient d’éléments adaptés à la mobilité de chacun, comme la hauteur et l’emplacement des prises électriques, des poignées de fenêtres, ainsi que la motorisation des stores et toiles de tentes. Les douches à l’italienne, affleurées au sol avec un revêtement antidérapant, sécurisent les salles d’eau. Les cuisines peuvent être adaptées à des personnes en chaise roulante et l’ensemble du bâtiment est exempt de seuil, y compris dans les appartements.

Un système d’alarme ou d’appel peut être installé à l’intérieur des appartements. Pour que les locataires se repèrent plus facilement dans l’immeuble, chaque étage a une couleur particulière, orange, vert, jaune ou bleu. Un soin particulier a été apporté à l’apport de luminosité afin d’offrir un maximum de confort aux locataires. L’idée était de donner une grande profondeur aux logements dès le seuil franchi. Une profondeur qui se prolonge au travers des larges baies vitrées des séjours qui s’ouvrent sur de grands balcons. La garderie bénéficie également d’un jardin pour les enfants, orienté nord-ouest. Afin de favoriser les échanges et l’entraide entre les résidents, chaque niveau du bâtiment possède un espace de rencontres commun. Ces lieux de rencontres ainsi que les circulations ont été voulus plus généreux pour favoriser les échanges et la notion de bien-être des locataires. La volonté de créer un lieu intergénérationnel permet aussi de tisser des liens entre les enfants et les locataires.



Partenariats