Logements

Logements

Château 21-23-25, Mur (Mont-Vully)

HISTORIQUE / SITUATION

Partagé entre les cantons de Fribourg et Vaud, le village de Mur se situe au sud-ouest du Mont-Vully, entre les lacs de Neuchâtel et de Morat. Trois nouveaux immeubles de logements viennent de voir le jour à la rue du Château, sur la partie fribourgeoise de Mur rattachée à la commune de Mont-Vully. Ces nouveaux logements contemporains prennent place sur une parcelle bordant les champs, au cœur d’un village comprenant de nombreux bâtiments historiques. Propriétés de la Caisse de pensions de la fonction publique du canton de Neuchâtel, les 48 logements sont proposés à la location.

PROGRAMME

L’ensemble comprend trois immeubles alignés sur une parcelle de 5940 mètres carrés appartenant à la zone de village I, dans l’environnement proche du château et des fermes protégées. Les trois immeubles créent un nouveau rang de maisons le long de la rue, chaque bâtiment étant formé de deux parties jumelées et disposées en léger décalage.

Ils s’élèvent sur deux niveaux au-dessus du rez-de-chaussée et chaque volume accueille 16 logements de 2,5, 3,5 ou 4,5 pièces, déclinés en duplex dans le dernier étage. Un parking souterrain de 64 places avec espace pour les vélos occupe le sous-sol, complété par les caves, buanderies, locaux techniques et abris PC. Autour des immeubles, s’étend un généreux espace vert agrémenté d’une place de jeu. Disposant tous de terrasses ou de balcons orientés au sud, les appartements sont desservis par une cage d’escalier avec ascenseur placée au centre de chaque partie, côté nord.

PROJET

Les constructions sont soumises aux prescriptions du périmètre de protection du site construit de Mur. Le projet s’intègre dans son environnement en se référant à la tradition locale par son implantation dans l’alignement de la rue et le choix d’une charpente en bois sous un toit à deux pans couverts de tuiles en terre cuite. À l’intérieur, les logements sont résolument contemporains.

Le bois des grandes lames de parquet, des escaliers ou des lambris de plafond joue en contraste avec le gris-anthracite des cuisines, des grandes plaques de carrelage ou des meubles encastrés. Les espaces sont généreux et lumineux et assurent confort et bien-être par leur situation au calme, proche de la nature.

RÉALISATION

Au début des travaux, la découverte d’une nappe phréatique en sous-sol a nécessité la mise en œuvre d’un système de pompage avec puits pour la rabaisser et le projet a été adapté au site par la création d’une cuve étanche. Le système constructif est traditionnel, avec béton armé, briques de terre cuite et isolation périphérique. Les façades sont percées par de nombreuses fenêtres à vitrage triple qui assurent un grand apport de lumière à l’intérieur mais aussi une bonne isolation thermique. Les appartements sont équipés de cuisines complètement agencées, de stores électriques dans les séjours et du système domotique eSMART. Faisant office de vidéophone, transmetteur de message et de centre d’information sur la consommation en énergie, ce système permet au locataire non seulement d’accéder directement à ces informations mais aussi de suivre et de piloter depuis cette plateforme sa consommation en énergie. La production de chaleur pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire est assurée par une pompe à chaleur et des sondes géothermiques. L’installation de 300 mètres carrés de panneaux photovoltaïques en toiture ainsi que le système d’autoconsommation de l’électricité dans les appartements complètent l’ensemble et favorisent ainsi l’efficience énergétique.



Partenariats